2BB2 3300

Locomotives à courant continu 2BB2 3300
Exploitant : PLM - SNCF Tension : 1,5 kV
Constructeur : SGCL, Oerlikon Construction : 1927
Série : PLM : 242 BE 1
SNCF : 2BB2 3301
Nombre Construit : 1
Affectation : / En service : 0 (1er/06/2015)
Surnom : Le Bouc Radiation : 1963
Techniques
Locomotives éléctriques Locomotives thermiques
Essieux : (2'Bo)(Bo2') Essieux : /
Écartement : standard (1.435 m) Écartement : /
Captage : Pantographe & 3èmes rails Carburant : /
Tension ligne : 1,5 kV CC Capacité en carburant : /
Moteurs de traction : 4x Oerlikon TM2901 Moteurs de traction : /
/ Moteur thermique : /
Puissance continue : 1620 kW Puissance continue : /
/ Consommation : /
Vitesse maximale : 110 km/h Vitesse maximale : /
Unité multiple : non Unité multiple : /
Réversibilité : non Réversibilité : /
Dimensions
Longueur : 20,000 m Longueur : /
Largeur : 3,000 m Largeur : /
Hauteur : 3,710 m Hauteur : /
Masse : 126 t Masse : /
Empattement du bogie : 11,658 m Empattement du bogie : /
Empattement : 17,000 m Empattement : /
Bogies : / Bogies : /
Diamètre des roues : Ø ?m Diamètre des roues : / Ø
Préservations
- /
Description
La 242 BE 1 est une ancienne locomotive électrique du PLM, devenue 2BB2 3301 lors de sa renumérotation SNCF.

C'était un des prototypes destinés à l'exploitation de la ligne de la Maurienne électrifiée par troisième rail.

Cette machine est la première des machines prototypes à circuler en Maurienne avec le troisième rail sous tension entre Chambéry et Saint-Pierre d'Albigny: la 2BB2 3301 ex-242 BE 1 PLM. Les premiers essais de cette machine, construite pour Culoz-Modane, se déroulèrent sous la caténaire du PO en avril 1925 avant de rejoindre Chambéry en juillet de la même année. La 242 BE 1 fut également le premier engin ferroviaire en France dont le rhéostat était ventilé séparément.

Elle ne laissa pas un souvenir impérissable chez les tractionnaires de l'époque. La 242 BE 1 montra rapidement ses faiblesses et fut écartée des courses voyageurs dès 1934, se limitant au service marchandise entre Culoz et St-Jean. Victime d'un flash moteur en 1961, elle fut longtemps garées sur les voies de débords de Chambéry. Finalement, elle disparut comme la majorité des autres machines de la Maurienne.
Les dépôts
Chambéry /
Les Livrées

en livrée "Verte"
Dans les "photos du jour"
- pas d'articles pour le moment
Répartition du parc au 1er janvier 1980
N° PLM N° SNCF mise en service radiation livrée Dépôt
242 BE 1 3301 1er juin 1925 26 janvier 1963 verte Chambéry
Source : © Trains du Sud-Ouest
-