BB 12000

BB 12000
Exploitant SNCF
Constructeur Schneider, SW, Jeumont, Alsthom
Type Locomotive électrique
Tension 25 kV
Série BB 12001 à 12148
Origine -
Surnom Fers à repasser
Construction 1954 - 1961
Nombre construit 148
Radiation 2000
Dépôt (s) -
Préservation
* BB 12004 : AAATV de Lille
* BB 12032 : exposée à Méricourt (Pas-de-Calais)
* BB 12035 : CFTPV
* BB 12068 : CMCF
* BB 12069 : Creusot
* BB 12083 : Musée de la Mine
* BB 12087 : à Nouvion-sur-Meuse (monument)
* BB 12114 : au dépôt de Conflans-Jarny
* BB 12120 : à Treignes (Chemin de fer des Trois Vallées, en Belgique
* BB 12125 : Cité du train
Description
Les BB 12000 sont une série de locomotives électriques fonctionnant sous courant alternatif monophasé 25 kV-50 Hz.
Suite à l'expérimentation de la traction par courant à fréquence industrielle (50 Hz) en Haute-Savoie, elles constituent la première génération de machines de ce type, avec les autres séries : BB 13000, CC 14000 et CC 14100.
La SNCF a demandé à différentes sociétés de développer différents systèmes de motorisation pour ces 4 machines, afin d'évaluer laquelle serait la meilleure. La BB 12000, étudiée par Schneider Westinghouse, utilise le procédé suivant : le monophasé 25000 V 50 Hz capté par le pantographe est gradué en tension par un auto-transformateur, avant d'attaquer le transformateur principal qui abaisse la tension jusqu'à 750 V. Le courant est ensuite redressé par un pont à 4 ignitrons, pour enfin alimenter les 4 moteurs de traction. Cette chaîne électrique apportait l'avantage supplémentaire d'un anti-patinage : si un essieu venait à patiner, le couple du moteur série concerné baissait, favorisant un retour à l'adhérence. Lors d'essais publics, une BB 12000 a démarré un train de 1450 tonnes en rampe de 11 pour 1000. Plus tard, certaines machines ont vu leurs ignitrons remplacés par des redresseurs au silicium, augmentant encore leurs performances déjà excellente. Chaque machine de la série a effectué en moyenne 5 millions de kilomètres avant la mise à la retraite. Le système d'alimentation a été ensuite utilisé sur les machines monophasées de génération suivantes : BB 16000, BB 16500, CC 21000...
Construites à 148 exemplaires pour la SNCF à partir de 1954, ces locomotives monocabines doivent leur surnom de « fers à repasser » à leur profil caractéristique. Certains cheminots les appelaient « coupe-jambon » à cause de leur manipulateur de traction en forme de disque de coupe jambon.