BB 88500



BB 88500
Exploitant SNCF
Constructeur Alsthom, MTE
Type Locomotive électrique
Tension 1,5 kV
Série BB 88501 à 80574
Origine BB 8500
Surnom -
Construction 1964 - 1972 (tranf 1997)
Nombre construit 31 // en service : 0 (1/02/2015)
Radiation 2014
Dépôt (s) STF Midi-Pyrennées
Préservation
*
Description
Au milieu des années 1990, le parc des machines de manoeuvres pour les rames voyageurs montre un état plus que défraichi : en effet les "remontes" sont effectuées par des antiques BB Midi (300, 4200/4730) qui ont pour certaines plus de 50 ans de service.
Dans un premier temps, la SNCF étudie la transformation de BB 8100 en BB 80000 : il s'agit d'une rénovation et d'une modification en profondeur de l'engin. Ainsi 12 locomotives sont modifiées entre 1995 et 1997, et remplaceront les BB Midi d'Austerlitz. Cependant, cette opération est longue et surtout relativement couteuse. Or il devenait urgent d'éliminer les BB Midi des autres gares (Paris-Lyon, Lyon...). A cette même époque, de nombreuses BB 8500 sont sous-utilisées, en particulier les petits numéros qui développent une puissance environ 300 kW inférieure au reste de la série. La SNCF décide donc en 1997 de transformer 31 d'entre elles en locomotives de remonte
A l'inverse des BB 80000, la transformation est rapide et économique : pas de révision générale et un simple blocage du réducteur en position M qui limite la vitesse à 100 km/h.
Les BB 88500 sont immédiatement affectées à Villeneuve, Vénissieux et Toulouse pour éradiquer les dernières BB 300/4200 en service. Les BB 88500 restent couplables entre elles ou avec une BB 8500, situation qui est arrivée parfois en tête de trains de fret durant leurs premières années de service.
Dix d'entre elles ont subi une nouvelle transformation, en 2000 et 2001, devenant des BB 8700.
Fin 2007, quelques BB 8500 et BB 25500 ont été libérées de leurs missions par la livraison de matériel neuf (BB 27000, BB 27300, ZGC...). La SNCF a décidé de remplacer par anticipation les 88500 de Venissieux et Toulouse par ces engins moteurs. De plus tout la série a été regroupée à Villeneuve St Georges et les unités les plus en mauvais état ont été réformées. Elles seront progressivement remplacées à leur tour par des BB 8500 et BB 25500 grandes cabines dans un premier temps puis d'ici 2015-2020 par des BB 7200.
Les 2 dernieres restantes sont au dépôt de Toulouse pour des renforts sur des trains spéciaux à Lourdes.
Les livrées
1 seul livrée à l'actif des BB 88500

BB 88508 en livrée "Béton"