BB 9200



BB 9200
Exploitant SNCF
Constructeur Creusot Loire, Jeumont, CEM
Type Locomotive électrique
Tension 1,5 kV
Série BB 9201 à 9292
Origine -
Surnom -Jacquemin
Construction 1957 - 1964
Nombre construit 92 // en service : 3 (1/02/2015)
Radiation en cours
Exploitation -
Dépôt (s) -
Préservation
*
Description
Les BB 9200 forment une série de locomotives électriques françaises fonctionnant sous courant continu 1500 V construites en 92 exemplaires par les sociétés Creusot-Loire, Jeumont-Schneider et CEM et livrées à la SNCF du 24 mai 1957 au 1er juin 1964.

Elles résultent de la volonté de la SNCF de disposer de locomotives de type « BB » (soit quatre essieux moteurs répartis en deux bogies), plus légères que les « 2D2 » et « CC », tout en gardant une puissance assez élevée (3 850 kW). Les BB 9200 sont l'aboutissement des études menées avec les BB 9001-9002 et BB 9003-9004.

Elles reprennent notamment les bogies de la BB 9004 conçus par André Jacquemin, d'où le surnom de la série BB Jacquemin ou BB MTE (et des cousines BB 9300, BB 9700, BB 16000 / BB 16100, BB 25100 / BB 25150 et BB 25200).

Cette série de locomotives a commencé sa prestigieuse carrière à la traction des grands trains de voyageurs de la région Sud-Ouest au départ de la gare de Paris-Austerlitz vers Toulouse et Bordeaux. La plus grande réussite restera la mise en service du premier train roulant à 200 km/h en service commercial à partir de 1967, Le Capitole, entre Paris et Toulouse.

Les BB 9200 ont rapidement essaimé dans tout le sud-ouest jusqu'au pied des Pyrénées et de la Méditerranée à l'Atlantique. La desserte du Sud-Est au départ de la gare de Lyon est encore venue compléter le nombre de trains assurés.

L'arrivée des CC 6500, plus puissantes, leur a volé la vedette sur Capitole et divers grands trains. Les services marchandises et les dessertes plus fines du sud-ouest et du sud-est leur ont permis de maintenir une activité soutenue.

C'est l'arrivée des BB 7200 puis surtout du TGV Atlantique qui leur cause le plus de tort, avec repli sur les marchandises et les TER.

Suite au retrait des machines de l'activité Fret en 2003/2004, 48 de ces machines sont toujours en service début 2006,et seulement 29 un an plus tard, à savoir celles affectées à l'activité TER (Bourgogne et Centre). Quinze machines seulement restent alors en circulation entre la Région Ile de France et la Région Centre, elles finissent leur carrière voyageurs en décembre 2010.

Il reste aujourd'hui encore trois machines, qui ne roulent plus par leurs propres moyens, devenues locomotives racleuses de givre pour les caténaires durant les périodes de froid.
Les livrées

BB 9201 en livée "verte"

BB 9231 en livrée "Arzens Verte"

BB 9291 en livrée "Capitole"

BB 9205 en livée "Oullins"

BB 9282 en livrée "Corail"

BB 9269 en livrée "Béton"

BB 9242 en livrée "Fret"

BB 9273 en livrée "En voyage"

BB 9247 en livrée "Multiservices"