Affichage des articles dont le libellé est Les Cheminots. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Les Cheminots. Afficher tous les articles

dimanche 15 décembre 2013

Un dernier "Talgo" en France !

Le nom "Talgo" est l'acronyme de "Tren articulado ligero Goicoechea Oriol" (Train articulé léger Goicoechea Oriol)

On l'oublierait presque, mais la mise en service des TGV et AVE entre la France et la Catalogne espagnole, siffle la fin du voyage pour le "Trenhotel", qui allait fêter ses 40 ans. Ce vendredi 13 décembre, à 22h16, le Talgo n°477 est partie pour la dernière fois depuis Paris-Austerlitz pour rejoindre la gare de Barcelone-França, après 1137 km et de 11h27 de voyage.

Dans ce train de grand luxe, on pouvait se restaurer et dormir dans des cabines de grande classe avec couchette, douche et WC individuels, si l'on avait les moyens. Adieu, le Talgo...

Le Paris-Barcelone a circulé entre les deux capitales depuis le 26 mai 1974. Entre l'Espagne et le reste de l'Europe, sur le réseau ferré, l'écartement des voies est différent. Le Talgo espagnol a donc été doté d'un système d'essieux permettant de gérer cette différence de 23 centimètres.

Avec l'avènement de la grande vitesse, tout ceci paraît bien loin. Une page se tourne, même si ces trains ont encore transporté 245.000 personnes en 2012. Le Paris-Barcelone "Joan Miro" (peintre catalan) a permis de rapprocher la péninsule ibérique du vieux continent, mais il prend désormais la voie de garage, tout comme le "Francisco Goya" (Paris-Madrid).

Désormais, le Talgo ne passera plus la frontière. Les trains s'en vont, les souvenirs restent… Dimanche, l'inauguration officielle de la liaison grande vitesse se fera à bord d'un AVE spécial qui reliera Barcelone à Perpinyà. Il partira à midi de la gare de Sants à Barcelone, avec une arrivée prévue à Perpignan, à 13 h 15. Dans l'avenir, un Paris-Barcelone se fera en 5h35, soit un gain d'environ 6 heures par rapport au "vieux" Talgo !
== Infos Plus ==
Collection Les cheminots
Date de prise de vue 10 décembre 2013
Auteur de la photo Blackmoone
Mise en service 26 mai 1974 (1er talgo en France)
Radiation 14 décembre 2013
Préservation non
Monument historique non
D'autres photos à voir : Rejoignez-nous aussi sur notre page Facebook

vendredi 6 septembre 2013

Le dépôt SNCF de Longueau

Construit par la Compagnie du Nord en 1883, ce dépôt est toujours actif, il est l'un des plus important dépôt thermique de la SNCF avec une importante cavalerie de BB 63500, BB 66000, BB 67200, BB 67400, BB 75000, BB 75400, mais aussi l'ensemble du parc TER Picardie.

Sur cette photo, qu'on peux daté d'avant la seconde guerre mondiale (1939/1945)
Cette photo entre 1958 et 1970 (lignes électrifiés + les 2 rotondes, la rotonde 1 à était rasée en 1970)
Les 3 semi-rotondes ont était démoli lors des bombardements.
Les 2 rotondes sont construite entre 1946 et 1948, par l'architecte Paul Peirani et l'ingénieur Bernard Lafaille
Ici en 2011, jusqu'à la mi-des années 80, Longueau était aussi une importante gare de triage du Nord de la France, aujourd'hui, c'est totalement une grosse friche industriel à l'abandon, mais aussi nombre de métiers ont était abandonnée. (Photo : Antoine Alacusos).
- Seul l'atelier de maintenance au centre du dépôt semble avoir traversée le 20ème siècle.
- La rotonde restante (Longueau 1) à était ajouté à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 28 mars 2003