Affichage des articles dont le libellé est PVC. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est PVC. Afficher tous les articles

samedi 26 octobre 2013

231 G 558 à Noyelles-sur-Mer (80)

Construite en 1922 à Nantes par la société Batignolles-Chatillon, elle fait partie d'une série de 283 unités numérotées sur le réseau de l'ETAT : 231 501 à 783.
En 1936, pour faire face aux problèmes de traction que posait l'arrivée de voitures à voyageurs entièrement métalliques, plus lourdes, le réseau de l'ETAT modifie 31 de ses Pacifics en transformant notamment la distribution. Ces machines sont transformée par les Ateliers de Sotteville QuatreE-Mares. Elles y sont munies d'une distribution à soupapes sur les cylindres Haute Pression (HP) et Basse Pression (BP), selon les principes appliqués aux locomotives de la Cie de Paris Orléans (PO) par André Chapelon et mis en oeuvre par la société Lenz-Dabeg. Elles sont alors répertoriées sous le type D.D (Double Dabeg) qui deviendra le type G à la création de la S.N.C.F. le 1er janvier 1938.
La S.N.C.F. tente en vain de la vendre en 1971. A l'initiative d'un chef de traction du dépôt de SOTTEVILLE, elle y revient en 1972 et après de longues tractations, elle est cédée au Franc symbolique à l'Amicale des Chefs de Traction du Réseau de l'Ouest de la S.N.C.F. le 4 novembre 1977. Elle est ensuite présentée froide dans différentes manifestations.
Elle est souvent quelques rôles pour le cinéma, comme "Les Misérables" (1995) avec Belmondo ou encore "Une affaire de femmes" (1988) avec I.Huppert
== Infos Plus ==
Collection Les préservées
Date de prise de vue 23 avril 2006
Auteur de la photo Kees Wielemaker
Mise en service 1922
Radiation 1970
Préservation Pacific Vapeur Club, à Sotteville les Rouen (76)
Monument historique OUI
D'autres photos à voir : Rejoignez-nous aussi sur notre page Facebook