vendredi 1 novembre 2013

TGV Iris 320 à Paris-Lyon (75)

Collection : Infrastructure
Date de prise de vue 12 juin 2006
Auteur du cliché Eric Pelletier
A propos de ce matériel
Mise en service 15 novembre 1995 ((ex rame TGV Reseau 4530)
Radiation /
Note de l'auteur : Le TGV IRIS 320 (TGV d'Inspection Rapide des Installations de Sécurité à 320 km/h) , est une rame TGV particulière de SNCF lancée en 2006. Elle a été conçue afin de surveiller et de mesurer les lignes classiques, et surtout les lignes à grande vitesse (LGV) du réseau ferroviaire français et frontalier.

Véritable laboratoire roulant, IRIS 320 parcourt la ligne à tester à la vitesse d'exploitation commerciale, elle s'insère donc dans le trafic sans le perturber. Elle travaille parfois de nuit pour parcourir les lignes en contre-sens ou bien tester les échangeurs en ligne.
Les mesures sont pratiquées à l'avant, au centre, et à l'arrière de la rame de façon extrêmement précise, la localisation du défaut se fait à moins de cinq mètres près.

Tous les paramètres de l'infrastructure sont scrutés simultanément :
- Géométrie de la voie
- Interactions voie / train
- Signalisation et communications embarquées
- Continuité du courant d'alimentation
- Usure et tension de la caténaire
- Pressurisation intérieure du train lors des croisements et des tunnels
Les données recueillies sont traitées à bord en temps réel et toute valeur anormale est transmise à l'Infra immédiatement. Les services de l'Infra classent les alertes et décident de travaux immédiats, de travaux à prévoir ou de réductions de vitesse.

Aujourd'hui IRIS parcourt le réseau LGV en 6 jours.
- Lundi: Contournement de Paris, LGV Sud-Est et LGV Méditerranée
- Mardi: LGV Sud-Est, LGV Méditerranée et LGV Atlantique
- Mercredi : LGV Atlantique, Contournement de Paris, LGV Nord et LGV Lille-Bruxelles
- Jeudi : LGV Nord
- Lundi : LGV Est, LGV Rhin-Rhône et LGV Sud-Est
- Mardi : LGV Sud-Est, LGV Rhin-Rhône et LGV Est
Ponctuellement IRIS parcourt tout de même les lignes à 200 et 220km/h du réseau classique, elle est également habilitée à circuler sur tout le réseau électrique français (classique et LGV sauf la LGV Perpignan - Figueres) et belge (lignes classiques et LGV n° 1).

Composition de la rame
Comme les TGV Réseau, la rame comprend huit voitures encadrées par deux motrices. Les voitures sont équipées de la façon suivante :
- Motrice M1
- Voiture R1 : systèmes de mesure de la géométrie de la voie et des interactions véhicule/voie (R1 est pourvue d'une vigie pour l'observation de la caténaire)
- Voiture R2 : systèmes de mesures de la signalisation et de la caténaire
- Voiture R3 : localisation, système informatique et systèmes de mesures des télécommunications
- Voiture R4 : réserve et salle de réunion
- Voiture R5 : salon des visiteurs privilégiés
- Voiture R6 : cuisine et salon de vie/salle à manger
- Voiture R7 : six chambres
- Voiture R8 : quatre chambres et douches ; un poste d'observation caténaire (R8 est pourvue d'une vigie pour l'observation de la caténaire)
- Motrice M2
La rame est équipée de 150 capteurs (sondes, lasers...) et de 20 caméras.
Son équipage est composé de deux conducteurs ainsi que de dix techniciens et ingénieurs.