2D2 400

Locomotives à courant continu 2D2 400
Exploitant : PO - SNCF Tension : 1,5 kV
Constructeur : Ganz Construction : 1926
Série : Midi : E 401 & 402
SNCF : 2D2 401 & 402
Nombre Construit : 2
Affectation : / En service : 0 (1er/06/2015)
Surnom : / Radiation : 1941 et 1945
Techniques
Locomotives éléctriques Locomotives thermiques
Essieux : (2'B)(B2') (2'B)(B2')
Écartement : standard (1.435 m) standard (1.435 m)
Captage : Pantographe & 3èmes rails Pantographe & 3èmes rails
Tension ligne : 1,5 kV 1,5 kV
Moteurs de traction : 4x TB 115 4x TB 115
Puissance continue : 3 090 kW 3.090 kW
Vitesse maximale : 120 km/h 120 km/h
Unité multiple : non non
Réversibilité : non non
Dimensions
Longueur : 16,040 m
Largeur : ? m
Hauteur : 4,10 m
Masse : 131 t
Empattement du bogie : ? m
Empattement : ? m
Diamètre des roues : Ø
Préservations
- /
Description
Les locomotives électriques E 401 et E 402 furent des prototypes fabriqués par Ganz et conçues par Kálmán Kandó pour répondre à un appel d'offres lancé par l'ingénieur Hyppolite Parodi pour la compagnie du PO. Pour accompagner l'électrification en 1500 volts de la ligne Paris - Vierzon, un certain nombre de locomotives de type BB avaient été commandées en 1921 mais leurs performances n'étaient pas suffisantes pour assurer les liaisons à grande vitesse espérées.

Avant de décider une commande importante, l'ingénieur Parodi voulut mettre à l'épreuve différentes solutions proposées à l'époque par les constructeurs. Un marché destiné à la fabrication de trois prototypes dont deux par Ganz fut conclu le 5 juillet 1922. Les E 400 résultèrent d'une collaboration entre les bureaux d'études de Ganz et ceux du PO mais aussi de l'expérience acquise avec les machines triphasées Ganz fournies aux chemins de fer italiens.

La transmission par bielles était hyperstatique Kando sur la E 401 et de type isostatique Parodi sur la E 402. La caisse faisait corps avec le châssis et reposait sur quatre essieux moteurs accouplés deux à deux et sur deux bogies les encadrant. Les quatre moteurs de traction, à ventilation forcée et 8 pôles, avaient une puissance d'environ 1000 ch sous 1 500 V. Les machines étaient également munies de deux groupes générateurs de continu 110 V et de 2 groupes de compresseurs.

Mise en exploitation en 1926, elles furent retirées du service en 1941 et 1945. Le but était de retenir un type de locomotive électrique adapté aux rames voyageurs rapides dont le poids allait en augmentant. Ne donnant pas satisfaction du point de vue de la fiabilité, face aux prototypes E 500 (2D2 5500), elles finirent leur carrière au dépôt de Limoges dans le régime marchandises à des vitesses limitées à 80 km/h..
Les dépôts
Limoges /
Les Livrées
en livrée "grise"
Répartition du parc au 1er janvier 1960
N° PO N° SNCF mise en service radiation Dépôt
E 401 2D2 401 1926 1941 grise Limoges
E 402 2D2 402 1926 1945 grise Limoges
Source :